f y v p r
_

première visite à château-arnoux

théâtre de durance

 

Aujourd’hui nous sommes allés voir Robert Pasquier à Château-Arnoux. Avec notre petite serviette de cuir sous le bras, la cravate et la mèche gominée, la twingo lavée, nous étions prêt à vendre l’invendable, à manger du lion, bref, rien ne pouvait nous arrêter! … À part Robert Pasquier !

 

Quel homme, quel talent et quelle rigolade. Nous l’avons écouté une heure trente nous parler de son tout nouveau bijou : un théâtre tout neuf (à quelques millions d’euros), très moderne et très très design. Avec une énergie débordante et un tel enthousiasme qu’il a été bien dur ensuite de lui présenter notre “Oscar et Moi” (à quelques milliers d’euros).

Mais on s’est pas dégonflé et après avoir repris notre souffle, on a vendu le bifteck et on est reparti avec plein de projet dans la tête. Dans la foulée on a même visité cette salle de spectacle : ça défrise! Deux scènes de même dimension, l’une dans la salle pour jouer, l’autre à côté pour créer. Une vingtaine de mètres d’ouverture, 17m sous grill … Pas mal, Robert ! Avec pour bel idéal de donner un outils d’enfer aux artistes qui désirent s’inscrire dans une rencontre avec le public rural, pardon, “de zone à peuplement dispersé” et à ce même public un endroit plutôt bien pensé pour aller voir des spectacles.

D’ailleurs on est partant et on planche déjà sûr notre future venue là-bas. Alors merci Robert pour cette leçon de conviction et pour cet accueil et à bientôt on l’espère.

 
»

Share

Reply